Vœu proposé sur les élections européennes amendements travaillés par les auteurs du Rhône du manifeste

, par  communistes , popularité : 2%

Vœu proposé sur les élections européennes

En mai prochain ont lieu les élections européennes, les communistes doivent intensifier leur campagne sur tout le territoire national. Il leur reste 6 mois pour rencontrer des millions de salarié.e.s, de citoyennes et de citoyens pour débattre et les convaincre de ne pas se faire piéger par les populistes et l’extrême droite partisans du repli nationaliste ou par le fédéralisme, nouveau cheval de Troie du capitalisme mondialisé et financiarisé pour accentuer les reculs sociaux et démocratiques, les pertes de souveraineté, pour imposer ses dominations dans toute l’Europe, comme le projette Macron.

Il leur faut convaincre qu’il est possible de résister à ces démolitions. La responsabilité des pays européens est devenue considérable pour une véritable coopération mondiale de co-développement avec les pays pauvres, les émergents et pour la paix.

Une autre construction européenne est nécessaire et possible, face à l’agressivité des États-Unis, pour relever des défis colossaux : le chômage, la concurrence exacerbée, la dictature du dollar et de la finance mondiale, le réchauffement climatique, le recul de la biodiversité, les migrations de survie massives, les fractures sociales et territoriales …

C’est indispensable pour contrecarrer les pertes de souveraineté effectives engendrées par la mondialisation capitaliste, promouvoir les nations de façon ouverte dans l’égalité et le respect de leur diversité.

Pour cela de nouveaux traités sont nécessaires pour permettre des coopérations solidaires entre nations égales et peuples souverains, contre la militarisation du bloc européen accélérant la course folle vers des conflits majeurs. Plus que jamais les peuples d’Europe doivent être solidaires, se mobiliser et agir ensemble pour ces objectifs.

Pour l’impulsion d’une véritable dynamique, les communistes ont besoin d’une liste de large rassemblement à la tête de laquelle devrait être désigné Ian Brossat. Depuis plusieurs mois, Ian a engagé en tant que chef de file et avec nos députés européens une campagne jeune, tonique, visible, argumentée et d’un style nouveau qui rassurent et plait aux communistes.

C’est pourquoi ceux-ci réunis en conférence fédérale du Rhône, font le vœu qu’il soit désigné tête de liste par notre congrès extraordinaire.

Annonces

Sites favoris Tous les sites

20 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation