Introduction et présentation des invités

, par  pamillet , popularité : 32%

Bonjour à tous pour cette journée exceptionnelle dont je vais présenter les invités.

- D’abord Sylvain Teissier, du journal Germinal à qui on a demandé un petit point de vue historique pour situer la révolution d’octobre
- Tatiana Desiatova, communiste russe du KPRF que je remercie beaucoup, qui était responsable des interbrigades de Moscou et que nous avions rencontré à Moscou avec la délégation des communistes de Vénissieux, Lyon et Villeurbanne pour le centième anniversaire de la révolution d’octobre, et Marianne Dunlop, notre camarade de Arras, dans le Pas-de-Calais qui assure la traduction
- Zizi Li, chercheure associée du département des études Marxistes du CCTB (Central Compilation and Translation Bureau / Bureau central de compilation et de traduction) du parti communiste chinois, avec Peggy Tantave Fuyet, notre camarade franco-chinoise qui accompagne l’importante délégation chinoise, puisqu’ils sont 7 au total, et nous les remercions beaucoup de cette participation
- nous avions l’habitude dans ces rencontres d’avoir l’ambassadeur de Cuba en France, et nous avons considéré que cela allait se faire comme d’habitude, mais nous l’avons invité tardivement, et malheureusement, Elio Rodríguez Perdomo, le nouvel ambassadeur depuis le mois d’octobre est en ce moment à Cuba, donc il ne peut pas être avec nous, mais il nous a transmis un message pour ces rencontres que nous lirons.
- Enfin Danielle Bleitrach [1], sociologue communiste, du PCF de Marseille, auteur de plusieurs livres ces dernières années sur les expériences socialistes, sur Cuba et l’Amérique Latine, sur les 20 ans de restauration capitaliste en ex-URSS et tout récemment un livre qui fera date et qui nous éclaire sur un des chocs de notre délégation à Moscou, "Staline, tyran sanguinaire ou héros national ?"

Pourquoi faisons-nous ces rencontres ? Parce-que nous savons qu’on ne peut rien comprendre et donc rien changer en France si on ne cherche pas à comprendre le monde et si on ne cherche pas un autre rôle de la France dans le monde. Parce-que le monde est marqué par l’impérialisme, par la mondialisation capitaliste, par les guerres, la place des dépenses d’armement. Mais il est aussi marqué par la place des expériences socialistes du 20eme siècle.

Cette année, ces rencontres devaient forcément se tenir pour le centième anniversaire de la révolution d’octobre, c’était évidemment le thème nécessaire, parce-que l’impact de la révolution d’octobre sur le 20eme siècle est considérable, et il est aussi considérable sur la situation aujourd’hui.

On a voulu nous faire croire que le socialisme créé par la révolution d’octobre n’était qu’un échec dramatique pour nous forcer à penser que toute révolution et toute autre société est impossible, ou que ce serait le pire. C’est bien pour nous empêcher de penser la révolution et le socialisme et au contraire, nous devons nous, tout faire pour penser la révolution et le socialisme.

C’est pourquoi nous avons besoin de comprendre ce qui disent les communistes des pays qui ont connu le socialisme, des pays qui construisent le socialisme à leur manière, le socialisme de marché, comme le disent nos camarades chinois, le socialisme cubain....

C’est pour cela que nous organisons nos rencontres et je passe la parole à notre premier intervenant, Sylvain Teissier

La délégation chinoise était composée de :
1- Youping CUI (secrétaire général du CCTB, intervention sur "Le miracle chinois et son orientation économique")
2- Zizi LI (intervention sur "Les débuts du marxisme en Chine et son développement au XXe siècle")
3- Lu GAO (a traduit le texte de Youping CUI et a participé à l’interprétation durant la conférence)
4- Maolin QIAO
5- Daqun YANG
6- Qian YUAN
7- Peggy CANTAVE FUYET (a traduit le texte de Zizi LI et a participé à l’interprétation durant la conférence)

[1je lui présente mes plus plates excuses pour l’avoir oublié oralement !

Annonces

Brèves Toutes les brèves

Navigation