Salah, prison de Guilboa le seul Français détenu politique à l’étranger, mais dont aucun média ne parle...

, par  pamillet , popularité : 7%

Je souhaite tout d’ abord vous remercier au nom de tous les prisonniers pour votre soutien et votre présence aujourd’hui à nos côtés.

C’est un grand honneur pour moi d’être parmi vous par ces mots que je vous écris depuis ma prison.

Cet événement dans votre ville aujourd’hui confirme que ni la prison ni ses gardiens ne peuvent nous empêcher d’être en contact avec le monde et de continuer notre lutte collective contre l’injustice et pour la liberté.

Malgré l’obscurité dans nos cellules, nous continuons d’étudier l’histoire du monde et nous apprenons surtout à ne pas perdre espoir et à défendre notre droit à la liberté surtout ces derniers mois avec les images des jeunes révolutionnaires dans le monde arabe qui portent l’espoir de grands changements dans le monde arabe et au Proche-Orient.

Ceci confirme que la réalité de la persécution et de l’occupation est toujours suivie de luttes pour la démocratie et la dignité.

Notre lutte et la solidarité entre les Peuples sont les forces qui obligeront un jour les gouvernements occidentaux à prendre leurs responsabilités au lieu de traiter l’occupation comme un état au dessus du droit international, il faudra bien un jour que cesse l’impunité de cet Etat et que les dirigeants du monde libre arrêtent de justifier les massacres commis sous des prétextes sécuritaires.

Je vous remercie encore une fois de nous avoir si souvent apporté un peu de lumière pendant ces longues années de prison,

Salah prison de Guilboa

Section 1

Le 7 avril 2011

Annonces

Brèves Toutes les brèves

Navigation