9emes rencontres internationalistes de Vénissieux

Pour la planète, l’urgence, c’est le socialisme ! 4-5 Octobre 2019, salle Joliot-Curie, Vénissieux

, par  pamillet , popularité : 11%
[English] [français]

La section de Vénissieux du PCF organise le 5 octobre prochain les 9emes rencontres internationalistes de Vénissieux

Après avoir donné la parole aux peuples contre l’impérialisme en 2015 et aux expériences passées et actuelles du socialisme en 2017, nous voulons aborder cette année l’enjeu très médiatique de l’avenir de la planète, en l’abordant d’un point de vue communiste, comme un choix de société entre capitalisme et socialisme.

En France, l’urgence climatique et environnementale est utilisée dans le débat politique pour faire accepter la casse des services publics, la remise en cause des droits, l’austérité pour la majorité des travailleurs pendant que les grandes fortunes continuent à piller la planète. Marx a dit il y a longtemps que le capital épuise la terre et le travailleur, mais la bataille idéologique actuelle tente de faire croire que pour sauver la terre, il faudrait aggraver l’exploitation des travailleurs, renoncer aux droits, à la réponse aux besoins sociaux. L’écologie politique qui se présentait comme subversive à ses débuts a été recyclée en idéologie dominante au service des inégalités et de la concurrence.

Pourtant le socialisme a fait la démonstration de sa capacité à répondre aux besoins de tous de manière durable, en organisant autrement la production et la distribution, l’énergie, l’agriculture, avec des erreurs et des drames, mais en assurant le développement des conditions de vies du plus grand nombre, loin du "calcul froid des intérêts égoïstes" qui domine le capitalisme.

- Comment Cuba soumise au blocus réussit à garantir au peuple cubain une espérance de vie au même niveau que les USA, une agriculture biologique qui assure autant de calories par habitant que la France, en émettant au total 4 fois moins de gaz à effet de serre qu’un allemand, le seul pays d’Amérique latine sans malnutrition infantile ?

- Comment l’URSS a développé jusqu’en 1960 une agriculture basée sur la biodiversité des sols, expérimentant l’agro-forestation redécouverte en occident ces dernières années ? Comment a-t-elle permis aux peuples soviétiques de passer d’une espérance de vie de 30 ans en 1917 à 70 ans en 1964, proche de celle de l’ouest, malgré une guerre mondiale qui l’a détruite plus tous les autres ?

- Comment la Chine a développé une agriculture socialisée s’appuyant sur l’activité privée des paysans et permettant de sortir un milliard d’êtres humains des famines endémiques, apportant la plus grande contribution aux objectifs mondiaux de réduction de la grande pauvreté ?

- A qui profite les réserves énergétiques de l’Algérie ? Elle produit plus d’énergie par habitant que la France, mais un algérien consomme 4 fois moins d’électricité résidentielle qu’un Français !

- Pourquoi le Vietnam peut apporter les services sanitaires à presque tous ses habitants quand le Nigeria riche de son pétrole ne le fait que pour moins de la moitié ?

Nous appelons tous ceux qui en France veulent résister à la guerre du capitalisme vert contre les services publics à contribuer à la préparation de ces rencontres.

Nous appelons les partis communistes du monde à nous transmettre leurs analyses et expériences pour contribuer à ses rencontres.

L’avenir de la planète, de la biodiversité, c’est l’avenir de l’humanité, et il ne peut être que de plus en plus violent et inégal dans le capitalisme.

L’urgence écologique a un besoin urgent de socialisme !

pour tout contact : collectifinternationalistes@venissieux.org

Annonces

Brèves Toutes les brèves

Navigation