Dépasser les contradictions par la déclinaison opérationnelle de nos objectifs. Nadja Flank Pâque

, par  communistes , popularité : 4%

Nadja Flank Pâque

Exécutif départemental PCF Gard, 35 ans, 4 ans d’adhésion au PCF

Donnons nous les moyens de réussir ! Dépasser les contradictions par la déclinaison opérationnelle de nos objectifs.

Je m’inscris pleinement dans la dynamique aujourd’hui engagée par le PCF, campagne du « Non », forums, communication « choc », nouveaux outils d’organisation interne, réflexion identitaire et initiatives stratégiques...C’est une démarche courageuse, à la hauteur des enjeux et de notre raison d’être.

Après avoir mutualisé le contenu des discussions des 20 forums du Gard dans un document de synthèse, j’en tire différentes conclusions. Notre parti est traversé par des contradictions majeures, en son sein et vis-à-vis de sa place dans la société. L’ambition du rassemblement à gauche est un objectif nécessaire en phase avec les réalités des rapports de force contemporains. Il faut absolument crédibiliser notre engagement européen par une responsabilité assumée. Nous avons dit « non », car nous proposons autre chose, et nous nous engageons à démontrer que nous pouvons réussir. Nous devons pour cela faire preuve de lucidité, dans l’intérêt de la mise en œuvre de l’idéal.

L’a priori qui revient dans les débats au sujet du rassemblement est l’hypothèse des « deux gauches ». Quelles seraient leurs divergences ? Ou est la ligne de démarcation ? La gauche du Non et la gauche du Oui ? Devons nous identifier nos divergences selon ce que nous refusons ? Ou s’attacher à définir ce que chacun veut faire pour ensuite organiser la confrontation et sélectionner les convergences ? Devons nous rester un parti d’opposition, y compris dans une majorité de gauche tirée par le PS ? Nous savons rejoindre l’extrême gauche pour « refuser » les conséquences du capitalisme, et de l’autre côté nous rejoignons le PS pour l’aménager ou le réguler. Nous n’en sommes alors réduit qu’à nous définir en fonction du capitalisme. Alors que nous devrions plutôt affirmer notre projet spécifique qui doit savoir se montrer autonome. De mon point de vue encore aujourd’hui, pas plus le PCF que le PS, la LCR, ou d’autres partis de gauche, n’ont prouvé leur capacité à mettre en pratique leur idéal.

La question est centrale : notre communisme doit se relever de la seule contestation, nous devons montrer concrètement comment changer les règles économiques. Les forums sont la meilleure démonstration des limites de notre imagination, dues notamment à notre concentration sur les luttes d’actualité, mais ils sont aussi l’occasion de constater le besoin d’une mise à plat sincère et objective, de questionner nos contradictions afin de les dépasser et élaborer un programme concret qui donne confiance. En premier lieu aux communistes eux-mêmes, dont les doutes engendrent des tiraillements internes, et bien sur au peuple qui déserte les urnes.

Alors donc quel développement économique proposons-nous, puisque rien ne nous convient dans le système actuel ? Réaffirmons que les salariés doivent être propriétaires de leur outil de travail, et décider des conditions de la croissance, en proposant une intervention publique en faveur des coopératives et des mutuelles. Engageons nous à permettre aux usagers de pouvoir bénéficier des services et produits nécessaires à leurs besoins, fondamentaux, mais également selon leurs aspirations. Rapprochons les centres de décisions des citoyens en bouleversant le fonctionnement des institutions... Commerce équitable, démocratie participative, services publics de proximité, demandent à être intégrés dans un programme déclinant les moyens opérationnels à engager, fiscalité, répartition des financements et modes de représentation populaire. Mais pour une vraie cohérence de nos engagements, cela doit s’effectuer avec le peuple, au plus près des réalités quotidiennes, des spécificités locales et culturelles. Alors nos forums prendront tout leur sens, dès lors que leurs animateurs disposeront de méthodes et d’outils pour assurer aux participants que leurs propositions seront bien prises en compte. Cela demande de la détermination et beaucoup de travail !

Annonces

Sites favoris Tous les sites

21 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation