Forums : porter le mouvement jusque dans les élections Laurent Péréa

, par  communistes , popularité : 7%

De Laurent Péréa - Secrétaire Départemental du PCF Dordogne-

Des ruraux, des infirmières, des agents du service public aux enseignants et parents d’élèves, des salariés du privé aux cheminots, des protecteurs de la nature aux anti OGM, de ceux qui quotidiennement viennent en aide aux plus démunis comme aux jeunes qui tentent de se faire entendre dans les banlieues, nous assistons à une expression puissante, déterminée, unitaire du mécontentement.

Elle s’accompagne d’une lucidité grandissante sur la politique du gouvernement, qui a besoin d’une perspective politique pour ne pas se fourvoyer dans de nouvelles impasses.

Cette perspective ne peut être celle d’une plus grande assise de la droite avec à sa tête Sarkozy ou De Villepin qui ne changerait rien, bien au contraire, l’aggravation se poursuivrait dans une dérive dangereuse.

L’avenir ne peut se construire que dans l’union pour se défendre, de tous ceux qui refusent cette politique, mais aussi sur la base d’une union populaire majoritaire pour prolonger la lutte, construire des contenus alternatifs afin d’aller à un changement de politique, et ce durablement.

Quelle que soient les opinions que les citoyens puissent avoir, quels que soient les enseignements que l’on puisse tirer des dernières années au niveau politique, à chaque fois que les citoyens ont étés capable de se rassembler avec les forces progressistes qui le souhaitaient, les gouvernements ont étés moins arrogants, et des grands acquis sociaux comme les congés payés, la sécurité sociale, les services publics... ont étés obtenus.

Si les forces sociales, citoyennes et politiques de gauche sont capables de se rassembler pour construire un réel projet de société alternatif au libéralisme ainsi que des moyens politiques de le porter, en étroite liaison avec les citoyen, ou chacun puisse intervenir à égalité de droits, est ce que la vision d’un avenir plus juste ne pourrait être au rendez-vous ?

C’est à ce que les communistes du Bergeracois peuvent être fier d’avoir contribués, avec les citoyens et toutes les forces politiques, associatives et syndicales de gauche par l’organisation en commun d’un Forum sur l’Emploi le 17 Novembre dernier. Forum où une confrontation réelle s’est amorcée, avec une volonté de construire des réponses pour l’immédiat et l’avenir. C’est en ce sens qu’à ce Forum s’est décidé une manifestation pour l’emploi et le développement économique du Bergeracois, porteuse de propositions issues du débat qui a eu lieu.

Certes, des questions sont restées en débat, elles seront abordées dans les prolongements que chacun des 200 participants appellent de leurs vœux. L’on retrouve ces mêmes aspects dans les différents forums qui se sont tenus dans le département qui ont réunis à ce jour quelques 600 personnes.

Cette expérience, les questions qui envahissent le débat actuel dans et autour du PCF, renvoient bien à notre stratégie, aux forums au cœur de celle-ci et qu’il nous faudra bien prendre en compte dans notre réflexion de congrès.

La question de la construction politique y est au cœur, mais elle ne peut pas se limiter à la l’élaboration d’un programme anti libéral, même si c’est une étape nécessaire.
L’on perçoit bien que la question de l’offre politique globale est posée, que toutes les questions doivent être mises en débat, notamment celle de la division à gauche, qui taraude la question du possible ou pas d’une alternative réelle.

Car on voit bien comment tout est méticuleusement orchestré pour en rajouter sur cette division et ne laisser comme alternative à gauche qu’un PS ancré dans l’adaptation libérale ou une Extrême Gauche arc boutée sur un rassemblement limité.

Au bout, c’est cette vision de l’émiettement qui pèse alors que dans tout l’électorat de gauche il y a cette possibilité de rassemblement.

On l’a vu dernièrement avec les débats à l’intérieur des forces de gauche, notamment avec le référendum, lors des assises des comités du 29 Mai le 3 Décembre, ou encore à ATTAC dernièrement ou encore le Forum National à notre initiative : partout une question forte monte, celle de travailler le chemin d’une alternative politique.

Cela traduit quelque chose de nouveau au cœur du mouvement, sur sa politisation de celui-ci.

C’est pourquoi, dans les forums, toutes les questions doivent être mises en débat, y compris celle des élections, parce qu’elle est sous jacente, voire elle s’exprime et sera une étape dans le processus de transformation sociale.
La question des présidentielles doit y venir à partir de cette recherche de rassemblement anti libéral, d’une candidature « du » rassemblement, qui le favorise et non « de » rassemblement, qui impliquerait au fond un ralliement et risquerait de limiter les possibilités de rassemblement nécessaire. C’’est bien de mon avis, le fond de la réflexion qui doit poser l’ambition de la candidature communiste.

Ce qui poserait en même temps, pour les autres échéances arrivant derrière, comment ce mouvement en construction anti libéral, peut-il se retrouver jusque dans l’élection alors que le système électoral actuel ne lui en donne pas les moyens ?

C’est pourquoi, l’expérience d’aujourd’hui des forums, est une étape importante de notre stratégie. Ils préfigurent les contours de ce que peut être une construction politique avec les citoyens, comment le rassemblement dans la confrontation, donnent une visée possible pour une union populaire majoritaire autour d’un projet anti libéral.
Mais pour cela, reste qu’il y a à nous dégager de ces pratiques qui renvoient en permanence vers le sommet, et donc au bout, ne met pas le citoyen à égalité de droit d’intervention et de décision.

Tout comme nous est posé dans la préparation de ce congrès, de réfléchir comment peuvent être associés dans notre réflexion toutes celles et ceux qui empruntent cette voie de transformer la société -et ils sont nombreux, ils sont présents dans tous les courants politiques, sociaux et citoyens de gauche-, tout en créant les conditions que les communistes ne soient pas écartés de cette élaboration commune puisqu’au bout c’est eux qui décideront.

Annonces

Sites favoris Tous les sites

20 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation