Henri Alleg, l’engagement communiste et algérien

, par  pamillet , popularité : 6%

Henri Alleg, l’auteur de la question, le livre qui révéla l’usage de la torture par l’armée Française en Algérie, le directeur d’Alger Républicain, le journal communiste qui sera un grand quotidien de l’Algérie indépendante, l’auteur de "Mémoires Algériennes" qui nous transmet la confiance dans la possibilité d’organiser et d’unir le peuple sur des bases de classes, dans la réalité de sa diversité sociale, religieuse, historique, le co-fondateur du PRCF, un parti qui pose à tous les communistes la question historique de reconstruire un grand parti communiste rompant avec ses choix actuels "de gauche" pour revenir à un engagement "de classe", ce militant au verbe pétillant plein d’humour, à la mémoire prodigieuse pour transmettre le vivant de son exceptionnelle expérience accumulée, Henri Alleg est mort, deux ans après son épouse Gilberte.

Il nous avait fait l’honneur fraternel de venir à Vénissieux en 2007 pour un débat sur son livre "Mémoires Algériennes". Ce débat avait marqué toutes les générations présentes, ceux qui avaient connu la guerre d’Algérie, comme algérien ou comme appelé communiste refusant la guerre, ceux qui ne l’avaient pas connus, jeunes d’origine algérienne découvrant l’engagement communiste dans la résistance algérienne, militants s’interrogeant sur l’unité du peuple en France aujourd’hui et découvrant comment un parti communiste avait pu malgré les clivages coloniaux organiser des militants d’origines indigènes, coloniales, métropolitaines autour d’une lutte de classe pour leurs intérêts de travailleurs, luttes qui s’exprimaient dans la revendication nationale algérienne.

Sa mémoire, sa gentillesse, sa simplicité, son intelligence des rapports humains avaient fait merveille dans cette rencontre.

Nous avons une pensée forte pour son fils, le philosophe communiste Jean Salem, dont l’expérience internationaliste et les réflexions apportent beaucoup aux communistes qui veulent faire vivre et renforcer un parti communiste de combat.

Nous transmettons notre amitié à tous ses proches.

Nous organiserons à Vénissieux à la rentrée le meilleur hommage qui puisse lui être rendu, une initiative la plus large possible pour faire connaitre l’histoire de la guerre d’Algérie, de la lutte pour l’indépendance Algérienne, de la lutte pour une orientation socialiste de l’Algérie indépendante, et des leçons qu’il faut tirer à la fois des succès, la force du parti communiste algérien, la victoire de de l’indépendance, mais aussi les limites et les échecs, autant pour la décision des communistes de dissoudre leur parti pour intégrer le FLN, que pour la reprise en main de l’Algérie indépendante par une bourgeoisie nationale sous domination des impérialismes Français et US...

Le collectif de section PCF Vénissieux

Voir en ligne : le compte-rendu de la rencontre de 2007 à Vénissieux

Annonces

Sites favoris Tous les sites

6 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Sur le Web Tous les sites

Navigation