Il semble que l’expérience serve à reproduire les mêmes erreurs Philippe Martin

, par  communistes , popularité : 4%

CONTRIBUTION A NOTRE STRATÉGIE POLITIQUE / 33° CONGRES DU PARTI COMMUNISTE

Philippe Martin, fédération du Gard, section petite camargue

Il semble que l’expérience serve à reproduire les mêmes erreurs ; nous nous refusons à deux mutations majeures :
- une mutation politique qui nous face renoncer aux illusions des majorités électorales sans assises solides ;
- une mutation idéologique qui nous face rompre avec les sirènes de la modernité ( croissance, scientisme, technologie...).

Comme tous les politiques nous nous refusons à l’anticipation, ce que nous appelons stratégie n’as qu’une visibilité de quelques mois ; comment ne pas être systématiquement dépassé par les événements ? Comment se mobiliser autour de perspectives si étroites ?

La victoire du non, le 29 mai, est pleine d’enseignements positifs, mais ses conséquences sont surévaluées ; c’est aussi la crainte, la fermeture qui se sont exprimés a cette occasion et qui se retrouvent aujourd’hui dans l’exclusion, le racisme, le tout sécuritaire.

Dans le contexte actuel, il n’est pas raisonnable de faire croire à la possibilité d’une majorité électorale productrice d’un " changement profond et durable " ; ni les luttes sociales, ni les convergences en France et dans le monde ne préparent à un basculement de toute la société.

Hors, c’est bien de cela dont il s’agit : d’une révolution !!!

Nous sommes dans une situation critique qui peut dégénèrer très vite et dans une unité de temps très serrée ( 10 ou 20 ans) avant le naufrage complet de toute espérance humaine.
- urgence sociale avec les inégalités, les iniquités abyssales à l’intérieur de chaque société et entre les continents ;
- urgence démocratique avec la tyrannie de tous les pouvoirs et d’une technologie envahissante, d’un scientisme obscurantiste ;
- et ce qui surdétermine le tout, urgence écologique avec un environnement de plus en plus toxique, l’épuisement de TOUTES les ressources et un réchauffement planétaire cataclysmique.

Et pendant ce temps le congrès discute !!!

Il existe, certes, des objectifs transformateurs :
- les luttes pour l’égalité et pour la dignité ;
- la redéfinition des institutions et des pouvoirs à partir des territoires ;
- un développement respectueux de l’homme et de la nature accompagné d’une décroissance globale.

Il s’agit de contribuer au mouvement général de la société, allimenté par une partie de toute façon minoritaire de la population, à laquelle nous nous adressons à partir de notre enracinement dans la lutte des classes et de l’utopie communiste :
- lutte des classes et alliance prioritaire avec les petits paysans, les "créatifs culturels" de tous horizons y compris scientifiques qui auront un grand rôle à jouer dans les mutations à venir, nécessairement brutales, contraignantes et qu’il faudra accompagner ;
- utopie créatrice du communisme qui précède sa réalisation et qui auras à gérer une " abondance frugale", en clair, la rareté, dans un monde à réenchanter : la possibilité pour chacun, de se libérer de toutes les illusions et d’accéder à la pleine satisfaction d’exister dans le monde.

Ces réflexions me font déboucher sur le soutien au texte alternatif " colère et espoir" comme base de discussion commune ; il est, selon moi, le plus mobilisateur, parceque le plus engagé et le plus lucide sur les conditions de la rupture révolutionnaire avec le capitalisme et sa mondialisation ( comment peut on espérer une évolution graduelle et maitrisée avec les énormes forces qui s’y opposent ? ).

Dans ce cadre ( mais j’accepterai volontiers d’être récupéré par d’autres ), je fais la proposition stratégique suivante :

La création de centaines de " collectifs colère et espoir" ( CCE ) en lieu et place des forums électoraux ; ces collectifs rassemblent, bien évidemment, les communistes, syndicalistes, alternatifs, élus, associatifs... mais aussi des personnes porteuses de projets ( social, économique,écologique, caritatif, culturel...) ;

Ce sont des foyers d’actions et de convergences des luttes ouvriéres, paysannes,territoriales ( banlieue, délocalsations...), des revendications, des projets, solidaires, autogérés ;
- Leur fonction est d’enclencher et mener à bien des actions concrètes, territorialisées, médiatisées, pédagogiques ( ex : démontage d’un mac do !!! ) ;
- Également, expérimenter des initiatives en rupture avec la logique du profit à partir de l’engagement d’une personne ou d’un groupe ( ex : micro crédit, construction écologique bon marché etc, etc... )
- C’est à partir de ces CCE que seront validées les candidatures à toutes les élections ;
- Les élu-e-s ont pour principale fonction de valoriser les actions des CCE, et non de se perdre dans les institutions ;
- Les sections sont progressivement réorganisées au niveau des arrondissements avec tous les moyens d’élaboration stratégique, formation, direction...
- Les Régions sont le second niveau d’organisation avant le national qui délègue des dirigeants d’expérience.

Accessoirement à ce texte, je voudrai faire remarquer que la soit disante priorité à l’organisation dans les entreprises et les quartiers pauvres, pour ce que je peut en juger de l’extérieur, passe bien loin aprés la seule vrai priorité pour laquelle les directions s’investissent vraiment, qui est d’avoir le plus possible d’ élus ; qu’il s’agisse d’une peur de disparaitre du paysage politique et de manquer de subsides, me parait évident, mais qu’est ce qui compte à terme, avoir des dirigeants politiques dans les grandes entreprises ( je suis proche de PERRIER ou il n’y as plus d’organisation depuis longtemps ) ou au Conseil Régional ? l’un n’exclu pas l’autre, en principe, mais dans la pratique nous avons renoncés à organiser politiquement les milieux ouvriers et populaires et nos actions ne sont que des caches misére.

Pour ma part, étant profession libérale et loin de l’activité politique, je ne peut qu’espérer que le parti se reprenne !

Annonces

Sites favoris Tous les sites

21 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

AgendaTous les événements

septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017