La paix, passeport obligé , pour une autre alternative ! Michel Verger

, par  communistes , popularité : 4%

Nous ne disons pas que la paix sera le résultat des changements du monde. Nous disons que la promotion de la culture de la paix est des moteurs du changement du monde". (Huma : 14/11/05. Congrès du Mvt de la paix ).

Mesure-t-on bien ce que cela veut dire ? Je n’en suis pas certain à la lecture de nos résolutions où souvent cette question est reléguée au dernier chapitre comme une conclusion logique d’un changement de société alors qu’elle est la question primordiale. Peut-on parler d’alternative quand la société se militarise de plus en plus et diminue d’autant les dépenses sociales ? Peut-on parler d’alternative quand le stock d’armes nucléaires est en capacité de détruire
plusieurs fois la planète et que cette hypothèse ne relève pas de la fiction mais d’une éventualité crédible !
Le monde d’aujourd’hui est dangereux par les crises provoquées par le capitalisme dominant. Leur résolution est l’unique recours à la politique de la force plutôt qu’à la force de la politique. La priorité aujourd’hui c’est d’inverser les choses. Désarmer, développer, démocratiser pour permettre à des millions d’êtres humains, sous le seuil de pauvreté, ( en France et dans le Monde) de vivre dignement.>> La paix pour changer le monde... aura-t-on la lucidité de >> l’intégrer dans notre réflexion et d’en faire non pas une sage >> conclusion consensuelle mais un des moteurs pour construire une >> société civilisée ?
La visée communiste n’a de sens qu’à la condition d’imposer au monde un des plus grands actes révolutionnaires à notre portée :

Le non recours à la guerre pour régler les conflits, commencement de la mise en oeuvre d’une culture de la paix pour permettre l’éclosion d’une autre société.
Le premier congrès de la gauche européenne qui s’est tenu à Athènes, les 30 et 31 octobre dernier, répond pleinement à la situation actuelle en faisant de la construction de la paix sa priorité. La place donnée à la paix mérite d’être soulignée par sa nouveauté dans l’ordre des choses et dans sa pertinence pour enrichir des voies alternatives.
La construction d’une alternative pacifiste est sans équivoque dans la PRESENTATION de la motion soumise au congrès.

Construire : La PAIX / un autre modèle économique pour une Europe
sociale/ une démocratie participative et radicale/ des alliances.

Et dans son CONTENU :

Le nouveau mouvement pour la paix (l’autre “ pouvoir mondial ” qui est apparu dans la phase actuelle) peut et doit révéler le rapport radical qui existe entre le modèle de société néolibéral et la guerre menée par la mondialisation capitaliste, tout en travaillant à un modèle de société alternatif. Le nouveau mouvement pour la paix est une force désarmée et désarmante, porteuse d’une idée de paix qui ne signifie pas seulement l’absence de guerre ou un état d’équilibre basé sur la puissance des armes, mais qui est, au contraire, une idée qui vise à l’établissement d’un modèle social et économique comme alternative au néolibéralisme et à la guerre.

La déclaration finale réaffirme cet engagement :
"L’Europe a besoin d’être refondée sur la base de la paix, de la démocratie et du respect total des droits sociaux et humains.

Conclusion : Si l’idéal communiste a pâti d’expériences malheureuses, il a tout à gagner à montrer sa fidélité et sa pugnacité à gagner durablement la paix.

Michel Verger 49140 Seiches sur le Loir

Annonces

Sites favoris Tous les sites

21 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation