NE PAS REPRODUIRE 97 Sylvian CHICOTE

, par  communistes , popularité : 7%

Sylvian CHICOTE
Section Le Havre
Seine Maritime

Le Conseil National a adopté un très bon projet de programme. Enfin les communistes auront un programme pour débattre et agir. Il faut cependant savoir qu’il était prévu au départ 6 lignes pour exposer nos propositions relatives à l’emploi ! Il a fallu batailler pour un programme radical d’objectifs sociaux avec les financements et les pouvoirs permettant de les réaliser. Ces difficultés et ce résultat sont à relier à la stratégie. Un bon programme peut n’être que du vent si des accords de sommet le compromettent, comme lorsqu’en 1999, la loi Aubry fut votée, pour sauver le gouvernement, malgré tout ses pièges ayant conduit à une RTT en trompe l’œil pour une majorité de salariés, à la baisse des salaires, à l’annualisation, au forfait jours, à une faible création d’emplois et....à la déception. Le danger du renoncement guette même si les accords de sommet sont précédés par des réunions à la base comme le suggère l’actuel projet de texte sur la stratégie. On n’avance pas en additionnant des minorités pour des sièges ou en subissant le parti dominant seulement pour battre la droite.

Face au danger à droite, un "ouf " de soulagement suivrait l’annonce d’une union de façade, mais une nouvelle déception serait terrible. Sur quelles bases rassembler ? sur une vague promesse de rupture avec les "logiques" libérales, que le PS affirme aussi mais sans propositions correspondantes ? ou avec un programme de transformation radicale de la société ?. Ce programme a été construit à partir des exigences populaires. On nous invite à en faire un autre en commun avec on ne sait qui, à désigner un candidat aux présidentielles avec ces mêmes inconnus, les communistes décideraient ensuite ?! Comprenne qui pourra ce flou artistique. Les médias répètent pour désespérer qu’il n’y a pas de projet alternatif à gauche. Faux ! Le PCF est à ce jour le seul à porter un vrai projet de transformation sociale.. Mettons en débat nos propositions, appuyons nous sur notre programme révolutionnaire pour aider au développement des luttes avant et après un succès électoral de la gauche.

Ne renonçons pas à l’indispensable remontée de l’influence communiste. L’absence d’un candidat nous sortirait du paysage politique en même temps que serait absent de la campagne les exigences de changement radical. Décidons au congrès qu’un candidat communiste portera l’aspiration à un rassemblement agissant pour la transformation sociale avec des propositions audacieuses, modernes et crédibles.

Annonces

Sites favoris Tous les sites

21 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation