Pour une « méthode des communistes » Philippe Gascuel

, par  communistes , popularité : 4%

Philippe Gascuel, Seine Maritime

L’humanité ne dépassera pas le capitalisme, ne deviendra pas adulte, ne s’en sortira pas, sans une méthode, élaborée par elle et pour elle, capable de la guider (il faut apprendre à analyser, à agir, à convaincre, à s’unir ...). J’attends du prochain congrès du parti communiste français, non pas qu’il apporte une méthode toute cuisinée, mais l’idée décisive qu’il faut élaborer ensemble une méthode. Je suis pour une autogestion généralisée, non pas sauvage, mais assistée par une méthode, elle-même élaborée de façon autogestionnaire.

Cette idée est une idée neuve. En général, les gens pensent qu’ils n’ont pas besoin de méthode, ils préfèrent se débrouiller « au pif ». Mais l’expérience commence à montrer que cela ne peut conduire qu’à la pagaye, aux désastres à tous les niveaux d’organisation humains.
Avant l’écroulement de l’URSS, les dirigeants communistes s’appuyaient très explicitement sur le marxisme, le matérialisme, la dialectique etc., et les dirigés obéissaient aux mots d’ordre élaborés par les dirigeants, ils avaient une confiance aveugle dans les théories des dirigeants.

Il faut revoir tout cela. L’idée est que la pratique humaine ne peut pas se passer de théorie. Or la théorie tombe d’en haut, ou bien elle monte d’en bas.

Une méthode élaborée par et pour tous, c’est le début de la solution. En fait l’humanité a déjà commencé à élaborer sa méthode. L’écroulement de l’URSS nous a appris qu’il faut partir du travail d’élaboration librement entrepris par chaque militant. C’est la première règle de notre nouvelle méthode. En utilisant les confrontations d’expériences, il nous faut arriver à une élaboration de plus en plus collective d’une méthode au contenu théorique de plus en plus riche, de plus en plus utilisable par tous.

Le fait que les humains savent, depuis peu d’ailleurs, qu’ils sont condamnés à se partager les richesses d’une grande boule qui tourne isolée dans l’espace, est un puissant encouragement pour l’élaboration d’une méthode commune. C’est même une obligation historique.

La méthode élaborée par les communistes français sera-t-elle comme un cadeau pour toute l’humanité ? Pas du tout, il faudra que toute l’humanité s’y mette aussi.

Le moment est-il venu de faire entrer dans cette méthode l’expérience passée ? De dire par exemple « la dialectique c’est nécessaire », « le matérialisme c’est nécessaire » etc. ? Je pense que « ceux qui croient savoir » doivent proposer leur apport.

Bon courage à nous tous !

Annonces

Sites favoris Tous les sites

20 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation