QUESTION DE CONFIANCE Christian JUTEL

, par  communistes , popularité : 5%

Contribution au débat de Christian JUTEL,
secrétaire départemental de l’Eure, membre du Conseil National

Les débats des deux derniers CN (9 et 10 décembre 2005 et 6 janvier 2006) me laissent insatisfait.

Je ne comprends pas, par exemple, l’obstination - même si elle est majoritaire en vote au dernier CN - à vouloir évacuer les problématiques de la stratégie en refusant d’intégrer par une fenêtre (prévue par les statuts) une opinion différente de celle exprimée dans le texte de base commune qui traite de cette question.

Les communistes sont en réflexion, émettent des idées parfois fort différentes, voire divergentes sur cette question cruciale pour l’avenir de leur parti... et alors ?
Je trouve cela particulièrement sain d’aborder cette question franchement, sans tabou, qui plus est pour un parti qui affirme mettre l’individu au centre de tout. Le congrès n’est-il pas le moment privilégié pour cela ?
Alors en quoi cela dérangerait-il que des idées différentes soient concrètement explicitées dans le texte qui doit servir de base commune de discussion aux communistes ? Cela ne peut qu’enrichir le débat, la réflexion, aider les communistes à se forger une opinion par eux-mêmes et prendre des décisions en toute connaissance de cause, et non à partir d’un schéma préconçu - dont la maîtrise leur échapperait comme le suggère, de fait, le texte proposé par le CN.

En décembre 2004, sur cette question de la stratégie (à l’époque c’était la question du référendum) le conseil national a failli tomber dans ce travers réducteur, mais après réflexion, a su retrouver le chemin de ce qui unit les communistes, exprimé par les représentants des sections réunis en assemblée, et finalement ce qui a uni les Français à hauteur de 55 % !

Pour ma part, j’ai voté au CN du 6 janvier pour l’intégration d’une option sur la stratégie, non parce que je partage le point de vue de ses auteurs, mais tout simplement parce qu’il éclaire les termes d’un débat capital.

Le bulletin de vote ne me laissant pas d’autre possibilité, je voterai donc pour le texte de base commune proposé par le CN en cochant la case du texte alternatif intitulé « pour une union populaire agissante et transformatrice » (donc 2e case rouge et 2e case noire, excusez des précisions mais le bulletin de vote un peu compliqué m’y oblige) pour permettre ainsi par l’intégration de ce texte un débat franc, loyal, politique et ...accessible à toutes et tous les communistes. Faisons-leur confiance, ce sont eux les maîtres du jeu !

Annonces

Sites favoris Tous les sites

21 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

AgendaTous les événements

septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017