Révolutionner la citoyenneté G. Cazelles

, par  communistes , popularité : 3%

C’est une Lapalissade de dire que la droite tire sa force d’une gauche divisée. Mais la gauche elle-même, souhaite-t-elle dans sa totalité remettre au centre du débat public les enjeux de société ? Il n’est qu’à voir la distance mise par le PS vis-à-vis des forums, pour comprendre qu’il espère surtout mettre toutes les autres forces de gauche en situation de force d’appoint le moment venu.

Cela est, s’il le fallait, une preuve de plus de la pertinence des forums. Reste qu’il faudra bien battre la droite, même si nous n’avons pas réussi notre objectif de révolutionner toute la gauche.

Il faut se préparer à cette échéance et nous avons décidé de faire l’union autrement. Alors comment faire ?

L’union « caution de gauche » a été un échec et pour la gauche et pour nous. Malgré nos efforts militants, malgré l’huma, nous disparaissons dans une sorte de coalition inodore et incolore ou se perd notre potentiel électoral, quand ce n’est pas notre identité. Je ne parle même pas du discours d’extrême gauche qui joue lui aussi des frustrations, aggrave la crise de la politique et la bipolarisation... Voilà pour le constat.

Faire autrement c’est quoi ? C’est au moins obtenir que dans les médias de service public des temps de parole, des temps de débat - non pour « tirer la couverture à soi » - mais pour construire avec les citoyens, pour montrer qu’agir dans le mouvement social et dans les institutions est cohérent.

Par exemple, peu de gens savent que les différents secteurs du MEDEF utilisent le loobing dans les ministères, ces démarches totalement opaques nourrissent également la crise de la politique. Pour rendre à la politique ses lettres de noblesse, aider la citoyenneté à juger, la gauche ne doit-elle pas agir autrement et rendre public tout ce qui fonde la décision politique ?

C’est pourquoi tout accord à gauche doit non seulement reposer sur des engagements sociaux, mais - à mon avis c’est un minimum - sur une place dans l’info publique pour que le citoyen s’y retrouve, voilà sans doute un défi que certains journalistes, communistes ou non - communistes, aimeraient relever.

Non pas une place pour le PCF en tant que tel pour y faire sa propagande, mais une place pour donner à comprendre, pour que les clefs : financement du social, alternatives à la mondialisation, comment y répondent les syndicats, les associations, les partis politiques ?.... le marché est-il le seul critère, sinon comment en sortir en France, en Europe, dans le Monde ... ?

Si on n’avance pas dans cette voie qui est le sillon tracé par les forums, alors l’expérience nous l’apprend, on se condamne au retour de la droite de plus en plus dangereux : il n’y a pas de statu quo.

G. Cazelles - Tarn

Annonces

Sites favoris Tous les sites

21 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation