TABOUS A TOMBER Jean Pierre BASSET

, par  communistes , popularité : 7%

Au PCF les adhérents sont parfois consultés, il en fut ainsi du PGE. En période de congrès je conteste :

L’entrée de la Turquie dans l’U.E.. Les adhérents l’ont appris « le parti est pour ». quand ont-ils été consultés ? Or la Turquie est un régime militaro-fasciste. Etat négationniste condamnant l’évocation du génocide des arméniens. Imagine-t-on l’Allemagne niant le génocide des juifs ? Imagine-t-on le PCF se prononçant en 65 pour l’entrée de l’Espagne Franquiste dans la C.E.E. et ses élus rencontrant les franquistes ? Et depuis 74, l’armée turque occupe 40% de Chypre, pays de l’U.E. Donc les communistes devraient être consultés. Les conséquences de l’entrée de la Turquie dans l’U.E. seraient énormes. Ainsi les projections de l’INED et de l’ONU (rapport de 2002) montrent que d’ici 2050, les actuels pays de l’U.E. perdront 24 millions d’habitants et la Turquie progressera de 64 millions pour atteindre 133 millions. Ce sera de loin le plus peuplé, faisant la loi au parlement européen. Et les islamistes qui y gouvernent n’ont pas l’intention de donner des droits aux femmes,contraintes pour la majorité de porter la marque de l’asservissement (même en France).

La mise en concurrence des salariés est priorité des ultralibéraux, grâce à la directive Bolkestein. Sa dénonciation dans notre presse, dans les discours est percutante, tant que l’on en reste à la théorie. La réalité : des emplois supprimés (sous traitants de France Télécom) remplacés par des salariés portugais - aux conditions du pays d’origine- de Constructel ; entreprises liquidées (Groupe Dentressangle) ; Novi Pole qui « met en relation des artisans et des sociétés appartenant à l’Europe élargie », lire Pologne.Pour que le dossier ultraconfidentiel, de « Constructel », (copie aux directions de l’Huma et du Parti, 5 semaines avant) devienne publique, à 8 jours du referendum, j’ai organisé une conférence de presse à Valence. Ca a fait la une de tous les médias.Mais la dénonciation de la mise en concurrence des salariés entrant en contradiction avec les forcenés de l’immigration, il est interdit dans parler dans nos rangs. La mise en œuvre illégale de la directive Bolkestein se poursuit ....Une page de « Libération » le14/06 montrait que « Constructel » a boosté le NON. Révélé par les directions du Parti et de l’Huma aurait été plus efficace. Ayons le courage de dire que la mise en concurrence des salariés le transfert des populations d’Afrique ou d’Asie, en France ne sont pas acceptables. Les défavorisés de toutes origines, en sont les victimes. Ayons aussi le courage de dire qu’il faut accroitre la part du budget d’aide au développement, qui, difficulté supplémentaire, ne doit pas passer par les Etats africains, tous corrompus.

Jean Pierre BASSET
Membre du Conseil départemental Drôme

Annonces

Sites favoris Tous les sites

21 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation