perplexe... Nicolas BOGATIRCHOUK

, par  communistes , popularité : 7%

Je reste très perplexe quant à la statégie voulue par la direction du Parti, pour l’alternative en 2007 souhaitée par toutes et tous.

Je pense qu’en théorie, ce serait idéal qu’on réussisse à élaborer un programme avec tous les citoyens qui souhaitent en finir avec ces 30 ans de politique libérale qu’on nous impose, avec toutes les forces de gauche qui ont cette même ambition.

Que l’ensemble de ce rassemblement décide qu’une candidature communiste serait la mieux à même de défendre ce programme à l’élection présidentielle, ce serait génial aussi.

C’est bien beau une union populaire mais il faudra bien discuter quand même avec les instances dirigeantes des partis politiques.

Et j’ai du mal à croire que le MRC, les Verts ou la LCR renonceront à présenter leurs candidats (ces partis participent bien à l’élaboration de ce programme d’union populaire n’est-ce pas ?)

Je souhaite me tromper mais mon sentiment est que cela va être très dur.

Je suis de ceux qui pensent qu’il ne faut pas à tout prix vouloir un candidat communiste à la Présidentielle (je rappelle quand même qu’on est contre cette élection) et qu’il faudra savoir accepter qu’un autre candidat non communiste pourrait-être aussi bien voire mieux pour défendre ce programme antilibérale que nous souhaitons. Je dirais même plus qu’il vaudrait peut-être mieux qu’il soit non communiste pour être sûr d’avoir un bon score (il y a certainement beaucoup de Français qui ne veulent plus de cette politique libérale mais qui sont réticents quand même à voter communiste, surtout à une élection présidentielle).
Mais la majorité des communistes seraient-ils prêts à cela ?

Après les élections, cela n’empêcherait pas de participer, nous, communistes, à la gestion de cette politique antilibérale dans un gouvernement d’union et à l’Assemblée Nationale (si ce candidat de la gauche antilibérale est élu).

L’essentiel, c’est le contenu. Du moment qu’une politique vraiment antilibérale soit menée, c’est le principal. Du moment que l’on redéveloppe le service public, qu’on donne de nouveaux droits aux citoyens, aux salariés, aux femmes, du moment qu’on arrive à utiliser autrement l’argent et la croissance économique etc. en gros du moment qu’on arrive à appliquer au moins 95 % du programme dont on va débattre lors de ce Congrès, c’est le plus important.

Moi j’ai adhéré au PCF pour ses valeurs d’émancipation humaine, de défense des salariés, de justice sociale, de la paix, contre toutes les discriminations, dominations et autres aliénations... après, quand je lis dans la visée communiste que l’objectif est d’établir une société sans classe, je m’en fous complètement, et la majorité des Français s’en foutent complètement et je suis pas sûr qu’ils la souhaitent.

Tout ce que demande le peuple, c’est plus de justice, vivre mieux, en finir avec les galères et la misère... que ce soit dans une société de classe ou non !

Nicolas BOGATIRCHOUK, Section de Tarascon, Fédération des Bouches-du-Rhône (13)

Annonces

Sites favoris Tous les sites

21 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

AgendaTous les événements

septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017