Impressions de Russie...

, par  Sophia Brikh , popularité : 3%

Fraîchement de retour de la majestueuse Moscou, la première chose qui me vient en tête c’est d abord cette belle expérience humaine que cela soit au sein de notre groupe qu au sein des rassemblements. Intergénérationnelles, interculturelles, les valeurs communistes traversent les ages et les frontières.

Notre lutte est une lutte universelle et notre parti un parti de l humanité, international ! C’est ce qui fait du parti communiste un parti qui ne mourra jamais et qui ne doit pas se faire substituer par de nouveaux parti soit disant plus contemporains. Nous avons célébré le centenaire de la révolution d octobre et pourtant 100 ans après les revendications sont toujours les mêmes : la lutte contre le fascisme et le racisme, les droit des travailleurs , le droit a un logement digne pour tous...etc etc

Je n’oublierai jamais ces instants suspendus où nous chantions en choeur l’ Internationale dans toutes les langues. Malgré le froid glacial, la chaleur était dans tous les cœurs de ces révolutionnaires qui croient en un avenir meilleur pour l’homme, qu’il soit riche ou pauvre, jeune ou vieux, un homme ou une femme et quelque soit sa couleur et ses croyances.

C’est la lutte finale
Groupons nous et demain
L’Internationale
Sera le genre humain.

Les Russes ... un peuple rude mais si généreux

De mon expérience de ces quelques jours à Moscou, je retiendrai des Moscovites un certain franc parler qui pourrait parfois surprendre ou heurter ... faut pas trop les chatouiller... et surtout pas la police ! a bon entendeur mon cher Jean ;)

Mais surtout je retiendrai un naturel et une chaleur qu’il nous manque peut être un peu trop en occident. Combien de fois n’avons nous pas été interpellés par un monsieur ou un dame francophone... et oui a l’époque soviétique le français était enseigné à l’école. On échangeait quelques mots, quelques phrases de pure sympathie et d’amitié entre les peuples... et ce fut pour moi une fort belle surprise de découvrir cette chaleur humaine.

Moscou entre le monumental futuriste soviétique et le disneyland capitaliste et tsariste

Arrivée sur la place Rouge en pleine nuit quel étourdissement toutes ces lumières et ces couleurs. Je basculais soudain dans un monde féerique irréel tant la beauté des monuments est illustre ! Combien de fois ne s’est on pas entendu dire on se croirait dans le monde de Disneyland...

Et puis il y aussi cette galerie commerciale : le Goum... Une effervescence de luxe, de lumière et de parfums envoutants pour vous en mettre plein les yeux et les narines, mais des prix à vous en donner le vertige... Mais ce qui est bien triste c’est le vide de ces allées et de ces boutiques outrageusement luxueuses et scintillantes...

En bref, cela représente bien la Russie d’aujourd’hui capitaliste mais seulement pour une élite de milliardaires.

Et puis il y a le monumental soviétique, ces immenses théâtres, ces buildings extraordinaires qui me faisaient penser pour certain à l’empire state building ou la tour Chrysler... mais celui qui m’a le plus émerveillée reste sans nul doute le musée de l’aérospatial ! vertigineux, un exploit architectural magnifique !!!

Annonces

Brèves Toutes les brèves

Navigation