nationalisme, internationalisme, OTAN et partis communistes...

, par  pamillet , popularité : 5%

Pour la 5eme année, les communistes de Vénissieux préparent leurs rencontres internationalistes, une occasion de dialogue avec des communistes, des internationalistes de toute la planète. Car, il est impossible de résister en France sans comprendre que d’autres résistent ailleurs, face au même système économique qui fait de la mise en concurrence localement comme mondialement le cœur de sa domination.

La mondialisation est l’enjeu d’une bataille d’idées gigantesque pour faire accepter l’austérité ici, au nom des difficultés là-bas, imposer les décisions économiques ici au nom de la concurrence des autres, faire croire aux travailleurs ici que leur intérêt est d’écraser les travailleurs ailleurs, que les migrants n’ont peut-être pas le choix, mais qu’ils sont la concrétisation de cette concurrence qui nous écrase.

La solidarité internationaliste localement, à travers la solidarité des travailleurs Français et immigrés, internationalement à travers la solidarité avec les travailleurs que nos entreprises mondialisées exploitent ailleurs, est une nécessité de toute résistance dans la guerre de classe, de tout projet de transformation sociale.

C’est pourquoi les communistes de Vénissieux proposent ces rencontres qui créent des liens irremplaçables avec des communistes de nombreux pays.

L’éclatement du mouvement communiste international, les bouleversements de nombreux partis, les contradictions entre des stratégies politiques opposées freinent cette solidarité internationaliste pourtant essentielle. Nous organisons ces rencontres dans le respect des positions de chaque parti, sans chercher à intervenir dans les discussions entre eux, mais pour permettre aux militants, notamment de Vénissieux et de l’agglomération Lyonnaise de mieux connaitre et comprendre les analyses des partis communistes sur toute la planète.

Les jeunes communistes en Europe

Cette année, les rencontres s’ouvriront le Vendredi 26 Octobre par une soirée spéciale jeunesse, dont l’organisation est confiée au Mouvement de la jeunesse communiste. Elles regroupera des représentants de mouvement de jeunesse communiste de différents pays : Portugal, Suisse, Grèce, Italie... Plus d’informations prochainement

La journée du samedi 27 Octobre mêlera rencontres, débats, repas, stands, expositions, musiques pour une véritable fête internationaliste. Comme chaque année, les rencontres sont "habillées" d’une exposition, cette année du metteur en scène et photographe Bruno Boeglin, et aimée d’interventions musicales ou poétiques, cette année avec entre autres le slameur Lee Harvey Asphalte.

nationalisme et internationalisme : de l’Amérique Latine à l’Europe

La matinée sera consacrée à la place des nations dans les processus révolutionnaires à partir des expériences d’Amérique Latine

Le débat sera introduit par Georges Gastaud, philosophe communiste auteur notamment du livre "« Patriotisme et Internationalisme, Eléments de réflexion marxiste sur la question internationale », avec la présence des ambassadeurs du Venezuela, de Cuba, et peut-être de Bolivie.

les luttes de résistances à l’OTAN

L’après-midi sera consacrée aux luttes de résistances à l’OTAN, notamment en Afrique et au Moyen-orient. Les situations dramatiques du Mali ou de Syrie bouleverseront peut-être le programme, mais nous avons aujourd’hui l’accord de communistes du Mali, du Sénégal, du Benin, du Liban, d’Irak, et des discussions avancées avec les communistes palestiniens (PPP) et Israéliens.

Le débat sera introduit par le journaliste belge membre du PTB et bien connu sur Internet, Michel Collon.

Partis communistes en Europe : l’autophobie communiste, du stalinisme au PGE

La troisième séance portera sur l’histoire des partis communistes en Europe et leur situation face à la crise. L’objectif sera de placer les débats actuels autour des mutations de ces partis, de la place prise par le PGE, dans un processus historique engagé avant la chute du mur de Berlin avec l’eurocommunisme, mais qui prend son sens dans le rapport au stalinisme et au réformisme.

Ce débat sera introduit par le philosophe italien Domenico Losurdo, qui a proposé une lecture historique de cette "autophobie communiste" dans son livre "fuir l’histoire". Il sera entouré de communistes du PCF, du PTB, du KKE, de Chypre et les contacts se poursuivent avec le Portugal et la Tchéquie.

Repas solidaire, chansons et musiques...

La journée se terminera autour d’un repas fraternel après un court spectacle musical qui donnera envie de chanter ensemble, pour faire vivre cette fraternité au cœur de l’engagement communiste sur toute la planète.

Des stands associatifs, de libraires et d’écrivains seront d’autres occasions de rencontres.

- contact pour l’organisation générale : Jean Zunino
- contact pour les libraires, éditeurs et écrivains : Gilbert Remond
- contact pour les stands associatifs et les initiatives artistiques : Blandine Chagnard
- contact pour la soirée jeunesse JC Rhône

Annonces

Brèves Toutes les brèves

Navigation

AgendaTous les événements

septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017