LES FRALIB A VAULX EN VELIN (et Vénissieux) rencontre avec les Veninov

, par  pamillet , popularité : 6%

Jeudi 20 septembre 2012.

Nous étions une douzaine de salariés Fralib à se rendre à Vaulx en Velin chaleureusement accueillis par l’union locale CGT et Gilbert REMOND l’organisateur de cette journée. A notre arrivée un pique-nique, d’accueil par des militants, citoyens, le maire, salariés de la mairie, salariés de Veninov , Aussitôt arrivés, une prise de parole par Johnny Groutsche, Soler henri pour un tour sur la situation de FRALIB , suivi d’un entretien avec le maire de Vaulx en Velin. Ensuite nous avons fait le point avec la presse écrite.

Situation de FRALIB.

722 jours de lutte , alors même qu’ Unilever organise la casse des emplois dans notre entreprise, nous nous battons pour préserver l’outil industriel et le maintien des emplois.

Après avoir demandé à Unilever de revenir sur sa décision, de la fermeture du site les salariés de Fralib ont proposé une solution alternative pour la reprise de l’activité sur le site de GEMENOS.

La communauté urbaine de Marseille a acheté le bâtiment et les terrains pour 5,3 millions d’euros et a obtenu pour 1€ symbolique l’ensemble du parc machines (valeur des machines : 40 millions d’euros) 80 salariés ont décidé d’adhérer à la coopérative.

Nous attendons la table ronde qui se tiendra le 28 septembre en préfecture pour clôturer la première phase, et reprendre la discussion sur le redémarrage industriel de FRALIB à GEMENOS. Les points seront : l’acquisition de la marque éléphant et les volumes nécessaires pour le développement de notre entreprise souveraine.

L’après-midi vers 14h30 :


Direction l’usine de Veninov où nous sommes accueillis sur le site par une délégation de représentants et de salariés .Une rencontre est Organisée par la CGT. Cette rencontre, a bien sûr été, l’occasion d’échanger des avis et des conseils entre nous.


Rencontre avec les médias télés ou une déclaration a été faite au nom des deux entreprises. Ensuite, une visite du site a été organisée, elle s’est révélée pleine d’enseignements : avec une superficie de 68 000 mètres carré on comprend la détermination et le courage des salariés qui ont tenu à garder leur usine dans les meilleures conditions pour la reprise. Les copains de Veninov sont dans l’attente, d’ici la fin du mois, que le repreneur : l’Autrichien Windhager, reprenne l’activité. Si non les conditions de reprise n’étant pas remplies les salariés se donnent la possibilité de faire une action.

Visite très intéressante avec des îlots de très grandes tailles. Surtout la complexité des changements de motif très nombreux. Nous étions guidés par des copains très professionnels, avec beaucoup d’expériences sur ces machines.

A la fin de la visite nous avons rencontré madame le maire de Vénissieux pour un entretien sur le soutien de la mairie aux copains de Veninov, tout au long de leur lutte pour sauvegarder leur usine qui va déboucher sur la mise en place d’un comité de soutien très actif autour des camarades.

Une conférence de presse organisée par la mairie à l’hôtel de ville de Vaulx en Velin, avec la participation des deux maires, à un débat, sur la nécessité de l’Etat Français d’intervenir sur les licenciements. De notre côté nous avons fait la demande de la mise en place d’une loi sur la réquisition des marques comme c’est le cas de la marque Eléphant, patrimoine français, suite à la décision de la fermeture des sites industriels pour plus de rentabilité , de l’attribution de droits nouveaux aux représentants des salariés dans les comités d’entreprise et dans les conseils d’administration pour influer sur les décisions contre la fermeture des usines et la mise en place d’une loi sur l’interdiction des licenciements boursiers ou autre pour la protection des emplois.

Nous nous sommes rendus à la salle de projection : Avec des prises de parole pour apporter tout le soutien aux luttes des Veninov et Fralib. De nombreux chèques ont été remis et un certains nombres de DVD de notre film ont été achetés en solidarité. Un buffet avec des produits locaux a été organisé en notre honneur. Nous avons pu échanger avec des militants, des citoyens et des personnalités politiques dans la salle avec une écoute attentive très appréciable.

Pour finir avec la projection de notre film :

A 19h30 avec plus de 100 personnes dans la salle venues la voir, suivie d’un débat très enrichissant. Yannick, réalisait qu’un combat comme le notre puisse devenir un symbole pour les personnes que l’on rencontre, pour lui c’est une grande fierté. Henri prenait conscience de la responsabilité que génère la lutte des Fralib par son exemple de mobilisation et d’encouragements qu’elle suscite pour les autres salariés en lutte. Jhonny expliquait que pour lui, l’action de se défendre en résistant contre cette logique capitaliste, c’est la meilleure façon de conserver son emploi pour nous et nos enfants.

Nous remercions tous les acteurs et les organisateurs de cette initiative : Madame et Monsieur les Maires de Vénissieux de Vaulx en Velin, de l’UL de Vaulx en Velin et les salariés des deux mairies, le comité chômeur et les citoyens. Merci pour la réflexion politique et syndicale sur les licenciements et fermetures d’usines qui a amenée une solidarité entre des salariés en lutte.

Les Salariés FRALIB en Lutte.

Annonces

Sites favoris Tous les sites

9 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation