les voyous sortent du bois...

, par  pamillet , popularité : 5%

La campagne électorale probable n’a pas encore commencé officiellement, mais le pourrissement de la vie sociale et politique qui s’était révélé en mars est toujours là, et les voyous sont prêts à tout pour tenter de déstabiliser la ville.

Les pratiques clientélistes et le refus de respecter la tranquillité du vote avait surpris beaucoup de Vénissians en mars ; depuis les tournées avec haut-parleurs le jour du vote aux affichages sauvages à la colle sur les vitres d’allées, en passant par le bulletin de vote "quenelle" des identitaires, rien n’a été épargné à Vénissieux. Et on songe à ce grand patron maire UMP de Corbeil qui fait distribuer des valises de billet sur les marchés...

Et depuis quelques jours, ça recommence... un cambriolage d’un adjoint, le 4eme qu’il subit en quelques mois entre son domicile et son lieu de travail, des affichettes "Picard dégage" collées au mépris des lois dans le centre ville, et ce jeudi matin, deux voitures d’élus avec tous les pneus crevés devant leur domicile... Certains croient qu’en multipliant les intimidations contre les élus, ils vont les déstabiliser, les diviser. Ils se trompent lourdement. L’expérience de ces pratiques antirépublicaines pour mars 2014 a au contraire soudé l’équipe autour de Michèle Picard, conforté l’alliance entre communistes, parti de gauche, écologistes, personnalités républicaines et socialistes...

Car ces délits et intimidations sont bien un message politique ! Il faut faire payer aux élus communistes leur engagement. On sait que ça peut aller comme en Ukraine jusqu’au pire, aux voyous instrumentalisés par les néo-nazis pour organiser les pogroms contre les communistes, les syndicalistes, les associations...

Qui est le commanditaire politique ? Peu importe. L’un de ceux qui se sentent visés par les annonces des communistes dénonçant l’alliance des droites et appelant à rassembler largement les forces républicaines de la ville et tenir le cap à gauche.

Bien sûr, les démarches juridiques nécessaires sont faites. Mais les Vénissians ont la réponse entre leur mains. Donner plus de force encore à Michèle Picard et son équipe pour continuer la ville qui refuse les voyous d’en haut, ceux qui font des affaires sur l’austérité et la guerre, et les voyous d’en bas, ceux qui font des affaires sur la vie quotidienne des habitants et les trafics...

Annonces

Sites favoris Tous les sites

5 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation

AgendaTous les événements

septembre 2017 :

Rien pour ce mois

août 2017 | octobre 2017