La dilution du PCF se poursuit

, par  Marie-Christine Burricand , popularité : 5%

La direction du PCF continue de travailler à la liquidation de ce parti.
Deux exemples récents dans l’humanité...

Il y a quelques jours, Roland Muzeau, député communiste, laissait échapper au détour d’une petite phrase qu’il fallait dès maintenant réfléchir à une candidature du "Front de Gauche" élargi aux présidentielles. Cela n’a pas trainé, l’Huma a vite repris cette affirmation. J’ attends avec impatience qu’elle fasse preuve de la même célérité pour les petites phrases de ceux qui disent qu’il faut réfléchir à une candidature du PCF aux présidentielles !!!

Ce jour, c’est un article page 5 qui attire mon attention. A partir du dernier sondage TNS-Sofres, l’auteur nous annonce comme un grand évènement que le Front de gauche deviendrait la quatrième force politique en Ile de france après les régionales avec 7%.

Deux remarques :
La liste conduite par Marie-Georges Buffet avait réalisé en Ile-de-France 7,2% en 2004. Donc, ce sondage n’indique ni une progression ni une dynamique. Bon, en période électorale, on peut comprendre qu’il faille gonfler le moral des troupes !!

Plus grave, le "Front de gauche" n’est pas présenté comme un rassemblement mais comme une force politique. Qui peut encore douter de la volonté de se servir de cette alliance électorale pour pousser plus loin la dilution du PCF ?

Annonces

Sites favoris Tous les sites

21 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation