Amendements proposés sur le chapitre 5 : Pour une nouvelle stratégie de rassemblement et d’unité populaire amendements travaillés par les auteurs du Rhône du manifeste

, par  communistes , popularité : 1%

Chapitre 5 – Pour une nouvelle stratégie de rassemblement et d’unité populaire

Page 17  

Titre du chapitre mettre « union populaire » à la place d’unité populaire.

Sous-chapitre 5.3 – Etre présents avec nos propres candidats à toutes les élections

Page 17 

- Ligne 7 Ajouter au bout de la ligne  :

Une chose est la nécessaire recherche d’alliances politiques, autre chose est la façon dont on les conçoit et on les pratique.

Page 18

- Après la ligne 39 Rajouter le paragraphe complet ci-après :

Les élections locales et régionales sont des élections de listes qui doivent permettre à notre parti de démontrer ses capacités de rassemblement. Notre stratégie ne peut être à géométrie variable, et les prochaines échéances de 2020 notamment seront des batailles de politique nationale contre la restructuration forcée de nos institutions accélérées par Macron.

C’est pourquoi nous proposerons partout des listes de large rassemblement des forces progressistes, refusant les alliances d’appareils pour des places déconnectées du contenu politique. Au contraire, nous mettons au cœur des alliances électorales le rassemblement populaire autour du projet politique construit avec les citoyens et portant partout nos exigences contre l’austérité, pour le respect des communes, des départements et des régions et contre la casse des institutions républicaines, pour la défense du service public, du logement public, des moyens du droit commun assurant le développement social de tous les quartiers dans l’école, la santé, l’insertion, l’emploi et la formation professionnelle.

Nous pensons que 2020 doit être une étape de la reconquête de nos villes et de nos appuis dans les institutions de toute la France.

Annonces

Sites favoris Tous les sites

20 sites référencés dans ce secteur

Brèves Toutes les brèves

Navigation